Fabien au Col de Jau en raquette’O

Col de Jau en raquette’O

le samedi 10 février nous devions tous nous retrouver pour une mâtiné de course d’orientation en raquette à l’ancienne station de ski du col de Jau.

C’est la seconde fois que Eric met en place cette organisation qui n’avait pas pu se faire en 2017. Malheureusement la météo n’a pas voulu que 2018 soit plus réussie, la neige ne nous a  pas permis de monter le samedi matin. Quelle déception, une belle occasion manquée… mais pas pour tout le monde!

Déçu et soucieux de soulager un peu Eric que j’imagine un peu dépité, je lui propose de monter le lundi ou le mardi pour débaliser.

Mardi matin 8h30, c’est parti, 1h30 de voiture et après Mosset je rencontre la neige sur le bas coté puis sur la route, je suis la sableuse, on a bien fait d’annuler il y a 2 jours me dis-je!

Je ne connais pas du tout le site, un vieux panneau de bois indique « station de ski du col de Jau », je me gare. Vite équipé, je suis la piste en raquette et arrive au pied des pistes tracées à travers la forêt de pin: vieux bâtiments, vieux tire-fesse perdus dans la neige, il fait soleil, presque chaud, quelle ambiance ! J’adore!

Je sors la carte, tracée par Eric lui même, sa première!, et j’ai le mérite de trouver le premier poste, oui, oui on dirait bien qu’il a neigé.

Le manteau neigeux est en effet bien épais, les arbres ploient encore sous le poids de la poudreuse, les raquettes ne sont pas inutiles, c’est magnifique!

Mais le premier ruisseau m’inquiète, je vais en traverser pas mal et à chaque fois je me demande si je ne vais pas finir au fond, mais non!

Les postes s’enchainent bien, je craignais l’orientation sous la neige mais finalement le relief est très lisible, plus qu’à l’accoutumé.

Il est vraiment dommage que personne d’autre ne puisse en profiter; c’est là que je pense à vous et me dis que j’aurais peut être pu vous laisser les balises pour les vacances…quelle cruche!

La cartographie d’Eric est assez bien faite mais très épurée, je m’amuse beaucoup du fait que seul le rocher, ou l’élément où est placé la balise est figuré sur la carte.

Bref, après 1h30 d’effort, quelques glissades, la découverte du refuge désaffecté du caillau, une course poursuite après la carte qui m’échappe dans une pente, je clos le circuit avec toutes les balises en poche.

Je vous le répète, j’ai pris mon pied et bien pensé à vous; du coup, je vous ai ramené de jolies photos pour me faire pardonner d’en avoir profité tout seul. Promis la prochaine fois je vous invite!

 

Print Friendly, PDF & Email

One thought on “Fabien au Col de Jau en raquette’O

Comments are closed.