Régionale au Salagou par Christian

Le lac du Salagou .5 octobre 2017.

Cote 66, fort de 10 participants est présent pour participer à une réjouissance préparée par nos amis amies orienteurs (euses) du MUC. Amis Amies !!!!!! ca va dépendre de ce qu’ils nous proposent !!

Départ …prise de carte  et c’est parti pour une course !!! Que dis-je ?, une trottine orientation.

Jusqu’à la balise 5 ca va …facile. Pour la 6 on rentre dans le domaine des ravines mais sans végétation. J’y retrouve l’ami et néanmoins adversaire  Jacques. On est sur le même circuit. Tout va bien .un petit coup d’eau (naturelle) reprise de carte et la, concentré comme du  lait c’est parti. Trouver un sentier. C’est fait. Chercher la bonne ravine …tiens voilà aurore .sais-tu où on est. Mais bien sûr .la ! Enfin peut être la …et encore pas sûr !! En fin de compte on doit être encore dans la carte …ça c’est précis. Bon allez chacun pour soi.

Mais que vois là qui vient à ma rencontre ?? Le bon jacques. On ne risque pas l’accident vu la vitesse des plus modérée que nous pratiquons.

Tu cherches la 7 me dit-il …Ben non la 10 ! Trop fort me répond-il. Tu as déjà fait la 7…8..9..

Ben, ??? il me mettrait le doute l’animal !!Et là je comprends. La 6 ! dans un moment d’égarement unique …mais coutumier un peu quand même, j’ai pris le 6 pour un 9 et donc la suite logique c’était 10..je sais compter quand même.(Vous avez qu’à faire pivoter  votre ordinateur et vous verrez qu’on peut facilement confondre 6 et 9…non mais !!!)

Donc, avec ce merveilleux adversaire qui m’a évité un magistral PM (postes manquants  au pluriel) nous repartons vers la 7..on la trouve et là, de ravines dégagées en ravines couvertes de végétation (comme si ce n’était pas assez compliqué  comme ça) on repart vers la 8.

Perché sur un sommet je vois la tranquille Karine (soyons sympa c’est la trésorière du club) qui arrive dans le fond de la ravine vers la 7..ça va lui dis-je mielleux ?, Grand sourire !!Pour le moment super. Je suis les ravines et la végétation .ça aide vachement .facile  .Tant mieux !discussion des plus banales mais qui va avoir une répercussion .Le jacques qui entend que la végétation c’est bien ! Utile, sympa rassurante, prend un grand coup sur le casque (la casquette en l’occurrence) il était au milieu de nulle part avec du vert autour de lui et même quelques ronces agressives ou plutôt affectueuses, en quête de câlins au point de s’accrocher désespérément a ses jambes et bras. Il aura du mal en s’en remettre et certaines  balises seront assez malines pour ne pas lui dévoiler leurs cachettes.

Pour ma part ça va dérouler ensuite jusqu’à la 15..Un mur !! Dans ma petite tête un mur c’est un truc en pierres sèches. Qui a une histoire, qui a de l’allure, qui ressemble à quelque chose. Donc je pars avec cette image à trouver sur le terrain. Rien ! Et pourtant je suis dans la bonne zone. Ne pas trop courir (pardon trottiner dans tous les azimuts.. se recaler. Un butte est  la (j’ai bien dit une butte..) un jeune arrive et je ne puis m’empêcher de lui parler de la balise 15 …il me regarde surpris. Qu’ai-je donc dit de particulier ?? Ben vous êtes passés a côté il n’y a pas longtemps. L’air de rien  je suis allé dans la direction indiquée.. C’est vrai je suis passé à côté mais ce foutu mur il est en vulgaires parpaings. Quel honte de faire des trucs comme ça en pleine nature. Et la balise elle est où ?? Regardes  les définitions !! C’est vrai que ça peut servir. Au sud .Ah bon, donc derrière, en contre bas. Bon je l’ai trouvée. Mais le mur !!Il n’est pas beau quand même.

Et puis balise 255..accélération violente vers le boitier arrivée.

Jerome et1 fabien sont en grand débriefing de course, choix itinéraire, Perte de temps !!Et la Jerome, l’œil moqueur, sourire malicieux lui dit je t’ai mis un vent !!!Je pose la bonne question !! 24 minutes ? Non ! 24 secondes. Le vent, Une légère brise marine !!!

Allons voir le Pierre, un gafette de 55 ans , déjà changé. Comparaison des temps.  Ah. Ah !! Je lui ai mis 2 secondes dans le tronçon 255 –arrivée (vous savez mon accélération violente..) et au temps total ?? Je suis à 20  .20 quoi ? 20 secondes ?? Non !20 minutes ! Oups ! Ce n’est pas une légère brise. C’est avis de tempête !

A noter que Vincent (le jeune) (une pensée pour l’autre vincent, le moins jeune qui suit de près nos aventures) et notre doyen John étaient la mais je n’ai pas eu le plaisir de les croiser en course.

Des récompenses   Oui !!Mélina et Julien en jeunes …la relève est la !

Ce que je dois retenir. C’est que les fondamentaux Pouce -Pliage -Boussole-Orientation le sont toujours mais que la concentration est indispensable. Quel que soit la cause (boire un coup, refaire un lacet, poser ou répondre à une question, voir une tête connue …) il faut toujours bien se remettre dans la carte avant de repartir.

Bientôt d’autres courses donc d’autres commentaires..

 

C FERCHAUD

 

Print Friendly
Ce contenu a été publié dans A la une. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.