« Raid Black Wine » par Jérôme Vimenet

Résultats et photos : https://www.facebook.com/events/256569744759467/?active_tab=discussion

Après notre victoire sur le Raid ISAE (Parcours aventure) il  a 15 jours en compagnie de « Los débilos cote 66 » (Didier &Teddy) vainqueur du parcours commando et Delphine et Diego (3ème mixte parcours aventure), nous voila reparti sur un nouveau Raid dans le lot : Le raid Black wine.

C’est la première édition de ce raid qui a eu lieu à Prayssac et Puy l’évêque. Vincent, mon partenaire s’est amusé à se « chauffer » avec plusieurs équipes participantes  et notamment une équipe de « Raid Nature 46 » composée de 2 très bon rouleurs.

Dès notre arrivée à l’accueil, nous sentons l’ambiance, on va se tirer la bourre !!!!

Vincent m’annonce qu’il va falloir creuser l’écart en CO, Canoë et Trail car en VTT cela va être dur de lâcher certaines équipes.

Vers 8h30 un bus nous amène dans la zone de départ, 8h45 briefing et 9h on démarre la première épreuve une CO sur photo aérienne. Cette épreuve originale où les  balises ont été remplacées par les gilets et les pagaies pour arriver au départ du canoë.

Top départ, je sprinte pour récupérer la carte suspendue par une pince à linge à une haie de thuyas.

J’avais préalablement vérifié la position du Nord et je prends vite la carte en main surtout en voyant la quasi-totalité des équipes partir dans la mauvaise direction !!!

On est bien parti, mes choix sont bons et on se retrouve en tête en récupérant les premiers le canoë. Nous devons parcourir 5.6 km sur le lot pour rejoindre le village de Puy l’évêque.  A mi-parcours, on se fait doubler par une équipe mixte  dont un « bucheron aveyronnais » avec des bras faisant le double des nôtres. Ce n’est pas grave, on reste dans le sillage et on arrive quasiment ensemble au débarcadère de Puy l’évêque.

3ème épreuve, CO urbaine ordre libre. Je prends à nouveau la carte et encore une fois cela se passe bien, on rattrape l’équipe mixte, on les double et on démarre le trail de 6.5 km en tête.

Après une pause « Pipi » on se refait doubler et Vincent commence à me tracter en courant, on avance plus vite mais je souffre. Le dernier kilomètre sur du bitume exposé plein soleil  avec une chaleur étouffante est interminable et j’arrive difficilement au parc VTT. C’est le seul ravito, Vincent me remplit mon « Camel bag » pendant qu’un secouriste de la sécurité civile m’arrose la nuque.

Pas de temps à perdre, on démarre le VTT et encore une fois Vincent m’accroche avec la laisse mais au bout de 2 km, à la première montée, je pose le pied car je n’en peux plus au point d’abandonner. Il faut que je calme, Vincent monte  mon vélo (cela rappellera de mauvais souvenirs à un certain Olivier S qui se reconnaitra lors d’un raid d’entrainement au col del fins).

En bout de montée cela repars, le VTT va me sembler long il reste environ 26 km, Vincent m’accroche dès que cela monte, il a la « caisse ». Je me refais une petite santé, je ne lâche rien mais je suis tellement limite que je ne m’aperçois même pas que l’on a fait la partie optionnelle.

Au bout de 3h56, on termine, une équipe est arrivée depuis 3 minutes mais ils n’ont pas fait l’option VTT de 40 minutes : On est premiers !!! avec au final 15 minutes d’avance sur les seconds.

Pour conclure : super content d’avoir fait ce raid avec mon pote Vincent qui m’a encore une fois soutenu et surtout tracté et un grand merci à l’organisation avec un super accueil, un très bon balisage et une très bonne ambiance. Il ne reste plus qu’à retourner à l’entrainement pour essayer  de réitérer l’exploit au raid du Lévezou le 14/07. On dit « Jamais 2 sans 3 » mais le plateau risque d’être plus relevé.

Print Friendly
Ce contenu a été publié dans A la une. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.