Compte rendu rogaine San Julia de Cerdanyola

3 équipes COTE 66 au départ des 3 heures de rogaine en ce samedi 11 mars.
Olivier et Jerome (les boss), Souquet et Castan (les dauphins) et les Fouard père et fils (les ravis).
Température estivale et cadre enchanteur seul bémol, des nids de chenilles partout
et il y aura des conséquences.
Organisation un peu balbutiante avec du retard pour le départ mais rien de bien méchant.
Carte ouverte et 20 minutes de stratégie et de calcul mental,les points vont être chers. C’est parti!
Montée franche par un sentier à la première balise 60 points, deuxième au milieu des fèches
et des petites falaises mais impossible de se repérer tout le monde tourne en rond tant pis on continue sans pointer.
Pour la suivante entre 2 falaises 50 points.
les autres se suivent sans trop de difficultés, si ce n’est de bons dénivelés mais un terrain assez ouvert.
Au milieu on va chercher 90 points et çà se paye cash 500 mètres de dénivelé à monter raide raide avec en plus des chenilles
sur les branches, par terre!! On ne sait plus où marcher,c’est dégueu!  Point de vue sublime.
Maintenant descente sur sentier d’abord et en sautant des murets jusqu’à une 70 points et aprés descente ultra rapide
dans des éboulis et murets -400 mètres en 10 minutes… Retour sur la route et foulée plus ou moins légère pour l’équipe.
balise 30 puis 40 cachée dans un orry, lui aussi caché dans des buissons.
le temps tourne vite il reste 45 minutes. On retrouve les boss aux dernières balises,ils nous précédent de 5 minutes
et courent beaucoup plus vite. On mise sur une dernière à 30 points mais on arrive 50 secondes trop tard
et on prends 5 points en moins.
les boss sont premiers ,les dauphins 3e et les ravis 5e ,mais que les points étaient durs à aller chercher!
Pour Baptiste un chapelet de boutons sur les chevilles souvenir des chenilles qui étaient vraiment partout!!
C’est vraiment dommage pour ce coin enchanteur.

 Pierre.

Print Friendly, PDF & Email