Course au château de Requesens le 1er Mai 2016

Nous étions 4 jeunes et beaux membres (moyenne d’age : 64 ans !!) du club à participer à cette course organisée de l’autre coté de la frontière.

Il faisait 4° et un vent terrible quand Pierre nous a débarqué de son 4*4 sur le parking en dessous du superbe château de Requesens.

Nous partons sur le même circuit mais chacun à 10 minutes d’intervalle. Pour la première, je prends doucement sur un sentier pour tourner à gauche en descendant le long du petit ruisseau.

Je pars sur la 2 en réfléchissant au long parcours vers la 3 . Je réagis assez vite que je dois faire d’abord la 2. Je traverse de nouveau le petit sentier puis je trouve le gros rocher qui me guide vers la balise. Et maintenant le long parcours vers la 3 : pas évident car les chemins possibles s’éloignent  beaucoup. Je descends vers le ruisseau pour prendre le passage entre les falaises, remonte de l’autre coté pour suivre à gauche le grand chemin qui monte. Puis je coupe à droite les virages pour suivre un petit sentier qui se perd à flanc de colline. Suit une zone semi ouverte  qui me permet d’arriver à un petit ruisseau que je traverse pour arriver à une zone rocheuse . Je monte la pente assez raide puis cours sur le flanc dans une zone assez dégagée. Je monte sur la crête et descend de l’autre coté pour chercher la falaise sur la droite. J’en trouve une mais pas de balise !! Je lis mal la carte et voit des coureurs plus haut. Je remonte donc pour trouver une balise mais c’est pas la nôtre !!  Je relis la carte et je redescends vers le ruisseau. Je rencontre Jean-Claude du CCIO qui cherche justement la balise que je viens de trouver. Cela me permet de bien me resituer et je trouve rapidement la balise bien plus bas que je ne pensais.

Je traverse le ruisseau pour remonter par un petit sentier qui me même à la 4 sans problème. Je rejoint le grand chemin que je suis et quand je vois la colline, je la contourne en comptant mes doubles pas : pile poil sur la balise . Puis à la boussole cap sur la 6, j’arrive sur le groupe de rochers et cherche la balise : elle n’est pas là !! coup d’œil sur la définition : c’est une clairière et qui se trouve en contrebas : tant pis pour moi j’ai perdu une minute bêtement.

A la boussole, je repars vers la 7 que je trouve rapidement (certains de mes collègues vont se faire entrainer par la pente et atterrir sur le chemin sur l’autre versant !!!).En courant, je traverse un taillis et sent une douleur à la main : j’ai une longue estafilade et le sang coule à flot sur ma main.

Pour la 8 , j’hésite à couper car la zone au fond du vallon me parait complexe à traverser. Je fais le tour en suivant le chemin puis remonte sur la 8 en suivant une clôture : en plein sur une falaise que je dois contourner pour trouver le chemin en contrebas et la balise.

Le chemin monte vers la 9 et la fatigue se fait sentir. Je quitte le chemin trop tôt vers la zone de rochers et trouve une balise qui n’est pas la mienne. Je contourne la masse de rochers en descendant et trouve la balise bien cachée entre les rochers.

Pour la 10, je descends trop bas sur le petit sentier et je dois remonter. Il faut trouver un arbre au milieu de la foret et bien sûr la balise est de l’autre coté du tronc : pas facile à voir !!

Course finale vers l’arrivée.  Je vais vider ma puce et demande la pharmacie pour me soigner. Mais les organisateurs me désigne l’ambulance de la Croix Rouge ou je suis très bien nettoyé et soigné : merci à eux.

Je termine 2ième du circuit à 4 minutes du premier (certainement un plus jeune que moi !!).

Vincent

vincentrequesens 

Print Friendly, PDF & Email