Participation aux championnats du monde Vétéran 2015

C’est en septembre 2014 que mon ex collègue Gérard du club de Montauban Orientation me propose de participer à ces championnats du monde qui se dérouleront à Goteborg en Suède en juillet 2015.

Nous commençons par la qualification du sprint dans les quartiers nord ouest de Goteborg. Nous commençons par nous orienter dans les transports en commun de la ville (Tramway+bus) sous une petite pluie fine. Sur l’aire de départ, il y a des centaines de coureurs sous des tentes, des capes de pluie, les arbres etc. Nous allons voir sous une tente les premiers résultats affichés en temps réel sur une dizaine de grands écrans plats. Dans notre catégorie, les premiers mettent 12 minutes pour trouver les 10 balises ce qui me refroidit un peu !!! En plus c’est la première fois que je cours un sprint.

Le départ très bien organisé se fait dans un silence complet. J’assure la première qui se trouve bien derrière le rocher prévu. J’enchaîne les 2, 3 et 4 sans problème. La 5 demande un choix soit par le sud soit par le nord de la colline. J’opte pour le nord car le contournement final au sud me paraît plus long. Hélas, je fais une erreur de lecture de carte et je pars à l’ouest entre les bâtiments. Mais je me récupère bien vite et j’enchaîne les autres balises sans difficulté. A l’arrivée mon temps est de 14 m et 20 s et je suis à la 29 ième place ce qui me permet de me qualifier en finale B (les 16 premiers sont en finale A, les 16 autres en finale B puis C puis D puis E).
QualifSprinttrace

Le lendemain, au même endroit mais de l’autre coté de la carte nous attaquons la finale du sprint.

J’hésite un peu sur la route à prendre pour la première car le passage à droite entre les maisons n’est pas net. Donc je prends à gauche ce qui m’amène direct sur la balise. J’enchaîne la 2 puis la 3 et pour la 4 je décide de suivre un petit sentier mais cela me fait descendre et je perds quelques secondes. Les 5, 6 et 7 ne posent pas de difficultés. La 8 pose un choix de route car on peut passer par une passerelle au sud pour traverser le bassin. Je prends l’option nord et les balises 8, 9 et 10 se trouvent sans difficulté. Je finis à la 42 ième place en 17m et 44 s.

Je suis assez content car je n’avais jamais fait de sprint avant et j’ai trouvé toutes les balises.
FinaleSprinttrace1

Après un jour de repos nous commençons la première qualification dans la forêt au sud de Goteborg. Nous ne courons que l’après midi et toute la nuit et la matinée, des trombes d’eau s’abattent sur la ville. Heureusement vers midi cela se calme. Nous arrivons sur le lieu de course (éloigné de 2km du parking) où des centaines de coureurs campent dans les bois le long du couloir d’arrivée. Je regarde les coureurs qui arrivent : ils sont fatigués et ils trébuchent dans la boue du couloir d’arrivée : certains tombent et se relèvent couverts de boue : ça promet !!.
dernierebalisequalif

Je prends le départ, la balise départ est située sur un petit sentier à mi pente et ma première balise est située à l’autre bout de la carte et je ne voie pas de chemin qui m’en rapproche. Voici la carte, je vous laisse réfléchir aux possibilités !!!

extraitposte1qualifLD1

Tout en montant pour rejoindre le chemin, je réfléchis à la route à prendre. J’opte pour le sentier central et le lac à ma gauche permet de me situer. Ensuite je coupe pour trouver l’autre sentier plus à droite. Les zones marécageuses sont pleines d’eau et les sentiers sont pleins de boue après le passage de centaines de coureurs. En plus tout se ressemble, des arbres, des marécages et des falaises partout et aussi des coureurs qui errent partout. A un moment, je trouve 2 femmes qui m’interpellent dans une langue incompréhensible peut être du russe !!. Tant bien que mal, j’arrive à me situer pour éviter la zone de falaises infranchissables. Puis je me rapproche de la balise mais je dévie trop à droite dans le dernier marécage. Je n’arrive pas à me situer et aucun point de repère ne permet de se recaler. Mais je trouve Gérard qui cherche sa balise 2 et qui me dit qu’il a vu la mienne derrière moi. Je reviens en arrière et trouve la balise puis j’attaque la 2, la 3, la 4 et la 5. Pour la 6, je prends appuie sur une falaise en bordure de marécage mais hélas je dévie, trouve une falaise mais pas de balise. Je continue et je m’égare complètement. Heureusement il y a une ligne haute tension, je vais jusqu au premier pylône et attaque la balise et je ne trouve rien. Je reviens à la ligne haute tension et j’examine bien la configuration et bien sûr je n’étais pas au bon pylône. J’attaque de la petite colline situé entre les deux et je trouve la balise (8 minutes de perdues soit une dizaine de places).

Les autres balises ne me posent pas de problème car je navigue prudemment mais physiquement c’est très dur. Vers la fin, il y a plein de balises mais aussi plein de coureurs qui courent dans tous les sens. A un moment, je tombe étalé dans l’eau d’un marécage. Après la 10 c’est le long couloir d’arrivée où l’on s’enfonce dans la boue jusqu’au genou mais j’arrive à ne pas tomber.

Ouf pas de poste manquant et je termine 43 ième en 1H 6M 34S.
QualifLD1trace

Le lendemain 2ième qualification sur le même terrain. Le départ est situé à plus d’un km de l’aire d’arrivée, et donc à plus de 3 km du parking !! J’essaie de m’appliquer pour assurer la première que je trouve rapidement en m’appuyant sur une falaise. Pour la 2ième, la 42, je pars du coude du chemin, en m’appliquant à la boussole mais hélas, je ne reconnais rien sur le terrain. Je trouve la 41 puis la 39 puis à nouveau la 41 et toujours pas de 42. Prêt à abandonner, je regarde les définitions et je m’aperçois que c’est la 41 que je dois trouver !!! quelle erreur !!! En pestant de cette bévue, j’enchaîne sur la 3. Je trouve le passage entre les falaises et je descend sur la balise à l’aide d’une corde car ça glisse terriblement. En partant du coude du chemin, j’attaque la 4 dont je voie bien le mouvement de terrain puis je reviens sur le sentier à gauche pour la 5. J’évite ainsi le marécage. Après la passage sur le pont, je trouve la 6 sans problème puis je contourne le grand marécage par la droite au plus près, ce qui me permet de trouver le sentier qui mène à la 7 puis je trouve la 8. Pour la 9, je cours le plus vite possible jusqu’à la route pour contourner la colline par la droite et trouver la balise. Pour la 10, je trouve la murette mais pas de balise !! bien sûr c’est une petite falaise plus loin.

Maintenant, il y a un long interposte et je décide de couper pour rejoindre la ligne haute tension qui me servira de guide. Tout en courant, je réfléchis qu’il fallait mieux suivre la route à gauche puis les sentiers. Mais tant pis, je maintiens mon choix. La première partie se passe bien mais je coupe dans le marécage après la ligne haute tension et c’est très dur d’avancer dans l’eau et les herbes. Après le marécage je continue dans une zone de sapins dense, je coupe un sentier puis un petit ruisseau. Je sais parfaitement où je suis grâce aux 2 sentiers plus loin puis je monte dans un passage entre les falaise. En haut, je suis attiré par une balise qui n’est pas la mienne, ce qui me perturbe. Je reviens vers la ligne de falaise mais d’en haut je vois pas la balise et je ne veux pas descendre pour rien. Je reviens sur le sentier plus loin pour me recaler au coude et à la boussole, je trouve la falaise et au pied la balise (Plus de 5 minutes de perdues). Je repars sur le sentier qui va vers la 12 jusqu’à une petite colline avec 2 rochers, et je pars chercher la clairière à la boussole. Hélas je dévie et je perds encore quelques minutes à me situer et à la trouver. Ensuite, fatigué c’est au pif que je trouve la 13 et en traversant le ruisseau qui mène à la 14, j’entends des gémissements. Je dévie pour aller voir : c’est une femme allongée à moitié dans le ruisseau qui a du mal à se relever. Je pense que c’est une russe mais je comprends que c’est ok pour elle. : rien de cassé. Je trouve la 14 au milieu d’un tas de coureurs puis la 15 en suivant la direction générale. J’arrive épuisé !! avec une douleur au genou.

Je termine à la 49iéme place en 82M et 10S ce qui ne me permet que d’être qualifié en finale C.
QualifLD2trace

Encore un jour de repos puis nous attaquons la finale dans une forêt très proche de GOTEBORG. Nous y allons en tram puis marche de 2 km jusqu’au lieu d’arrivée puis encore 2 km jusqu’au départ.

Après le départ je suis le sentier puis j’attaque la première que je rate. Heureusement la falaise à droite permet de me situer et de trouver le rocher rapidement. Ensuite pour la 2, je suis le sentier puis la route, puis le chemin et après le virage je monte pour éviter les falaises et attaquer la 2. Mais là encore, je ne reconnais rien et je vais trop loin après le marécage qui me permet de me resituer. Je dois revenir pour trouver la 2 ! ça commence vraiment mal !! Pour la 3, j’essaie de faire attention mas je dévie sur la droite et me retrouve trop bas. Je dois remonter pour trouver la petite falaise. Pour la 4, je vise le ravitaillement en eau, puis je suis le sentier jusqu’au petit ruisseau et je coupe sur la gauche pour aller sur la balise. Je passe à 20 mètres sans la voir et je m’égare plus loin. Je mets du temps à comprendre et je dois revenir en arrière pour la trouver. Pour la 5 je perds encore du temps car cette fois çi, je vais pas assez loin pour la trouver du premier coup. Pour la 6, j’arrive à me situer correctement sur tout le trajet et je la trouve facilement. Fatigué, je décide pour la 7 à de revenir sur le chemin que j’ai coupé pour aller à la 6 et de le suivre pour me rapprocher au plus prés de la balise que je trouve du premier coup. Pour la 8, je rejoint la petite route par le sentier et ensuite je longe les falaises sur la gauche pour suivre le sentier et attaquer la balise depuis l’intersection. En venant de ce coté, je trouve la balise dans un petit rentrant sans problème. Pour la 9, je suis les sentiers jusqu’au grand chemin, je coupe grande boucle puis j’attaque la balise du coude du chemin. Là aussi pas de problème pour la trouver puis la 10 en suivant les chemins et enfin la 11 où je perds du temps car je prends la définition de la 10 : rentrant et donc je la cherche trop bas alors que c’était intersection de chemin et bien évidente !!!
finale_Vincent

Ensuite l’arrivée, un peu déçu par toutes mes erreurs mais quand même satisfait car je n’ai pas de PM, je n’ai pas abandonné et je ne suis pas dernier !!

Je fini 53 ième en 1H 6M 33S à plus de 18 minutes du premier.
FinaleLDtrace

Print Friendly, PDF & Email